4 chambres, 6 couchages : mes solutions

Couchage d’appoint

Comme ma maison ne dispose que de 4 chambres, toutes occupées, c’est difficile pour moi d’aménager une chambre d’amis. Toutefois, ce manque de place ne m’empêche pas de recevoir régulièrement mes proches et ma famille éloignée. Voici quelques astuces.

Le matelas gonflable

Véritable adepte du camping, ainsi que des hébergements en plein air, le matelas gonflable fait depuis longtemps partie de ma panoplie de voyageur et de baroudeur. Facile à ranger, mais surtout compact et léger à transporter, cet équipement m’a dépanné à plusieurs occasions. Je ne m’en sépare dorénavant plus dès que je pars de chez moi pour quelques jours, parce qu’on ne sait jamais. J’ai même acheté un deuxième modèle que je laisse dans le coffre de ma voiture.

Je les ai tous commandés sur le site de vente en ligne Raviday. Je conseille cette boutique si vous cherchez un bon rapport qualité/prix. À une ou deux places, les matelas sont de la marque Intex et sont disponibles dans différentes gammes. Quant à moi, mes choix se sont surtout portés sur les modèles avec sac de couchage. La raison ? Il n’y a pas besoin de couvertures et de draps. Mais surtout, le lit gonflable est pour moi une solution de couchage très intéressante, lorsque je manque de lits pour mes invités.

Le lit picot

À ne pas confondre avec le modèle parapluie surtout destiné aux enfants et aux bébés, le lit de camp ou lit picot (cf images sur Google) peut aussi faire office de couchage d’appoint. D’ailleurs, avant de jeter mon dévolu sur les gonflables, j’utilisais beaucoup ce mobilier. Vendu avec un sac de rangement, voici aussi un équipement très pratique du fait de son côté pliable, même si on l’utilise surtout en extérieur. En effet, la hauteur de ce lit vous isole tout simplement de l’humidité et du froid du sol, surtout si vous dormez à la belle étoile en montagne ou dans une forêt.

Sac de couchage

Son seul inconvénient est son pliage et son dépliage quelquefois très musclé, surtout pour les vieux modèles en acier. Faut dire que j’ai hérité du vieux lit picot de mon grand-père. De plus, je ne trouve pas leur toile très confortable. Je le déconseille aux personnes sujettes au mal de dos. Et si vous avez plutôt l’habitude de coucher dans un bed oversize, passez votre chemin, le lit de camp n’est pas pour vous.

Le canapé convertible

La troisième solution que je propose pour régler les problèmes de couchage occasionnel est le canapé convertible. J’envisage même sérieusement d’en acheter un puisque mon vieux sofa commence à dater et je dois le remplacer sans trop tarder. Ce meuble pour moi présente de nombreux avantages. Il y a d’abord sa double utilisation : canapé la journée et lit le soir.

Mais mon intérêt pour la banquette-lit est, avant toute chose, le gain de place qu’on peut réaliser avec, car ce mobilier n’exige pas trop d’espace. De nombreux critères seront cependant à prendre en compte lors de sa sélection. En effet, comme on y fait dormir ses convives, le canapé convertible doit être équipé d’un matelas confortable. Sinon, pour une facilité de manipulation, privilégiez les modèles équipés d’ouvertures automatiques.

Écrit par Tom le dans La maison

Partagez cet article sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : h99zbmtkec