Comment diminuer le coût de l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance du crédit immobilier constitue une part importante de son coût. Ceux qui désirent acquérir un prêt avantageux ont donc tout intérêt à bien négocier cette composante. Voici quelques pistes pour vous autoriser des marges sur l’assurance de votre prêt immobilier.

Comment diminuer le coût de l’assurance de prêt immobilier ?

Faire jouer la concurrence

Le prix de revient de l’assurance de prêt immobilier va dépendre, en partie, du prestataire que vous approchez pour la souscrire. Votre première démarche, dans la recherche de conditions avantageuses, consistera donc à comparer les assurances de crédit immobilier. Pour ce faire, l’on vous demandera de préciser la nature exacte du projet immobilier que vous souhaitez financer. S’agit-il d’un investissement locatif ou de l’achat d’une résidence principale ou secondaire ? Le fait que vous désiriez changer d’assureur ou que vous souscriviez, pour la première fois, peut impacter sur le devis que l’on vous retourne. Il en va de même du nombre de prêts que vous désirez assurer, de leur nature et du montant restant à payer pour chacun. Renseignez clairement tous les champs du formulaire que vous allez soumettre pour obtenir des offres répondant précisément à vos besoins. N’oubliez pas que la procédure ne vous engage pas et constitue, au contraire, un moyen simple de maîtriser votre projet en vous donnant du temps pour réfléchir à froid à vos décisions.

Le sésame de la délégation d’assurance

Une autre stratégie porteuse pour diminuer les coûts de l’assurance de prêt immobilier est de recourir à la délégation d’assurance. Si jusqu’en 2010, la banque qui vous accorde le crédit immobilier devait elle-même assurer l’emprunt, les dispositions de la loi Lagarde ont modifié les donnes. Désormais, vous avez la liberté de choisir l’assureur de votre prêt. L’intérêt d’approcher un autre interlocuteur est que celui-ci est en mesure de vous décliner ses offres selon votre profil et vos besoins, ce qui autorise des adaptations tarifaires. Bien loin des pratiques bancaires où l’assurance de prêt est livrée dans une version standardisée. Tâchez juste de veiller à ce que vous jouissiez des mêmes garanties que celles figurant dans l’assurance de groupe.

S’en remettre à un professionnel : le courtier en assurance de prêt immobilier

Vous procédez à une opération immobilière d’une valeur conséquente et sollicitez un prêt d’un montant proportionnel. Votre assurance de crédit immobilier risque de vous coûter vraiment cher. N’hésitez pas à confier votre cas à un courtier en assurance de prêt immobilier. Connaissant bien les tendances du marché d’un côté comme de l’autre, ce professionnel est en mesure de confronter les besoins découlant de cotre projet aux opportunités les plus intéressantes. Cette alternative est d’autant plus intéressante si vous envisagez de mettre le bien acheté en location. Ce prestataire vous aide à faire tous les calculs nécessaires pour vous projeter dans l’amortissement de votre investissement. Son éclairage vous fera faire la part entre vraies opportunités et poudre aux yeux. Par contre, il vous faudra prévoir un poste de dépense supplémentaire puisque ce professionnel requiert des honoraires contre ses services. Veillez également à ce que vous contactiez un professionnel disponible qui sache vraiment vous conseiller.

Écrit par Tom le dans La maison

Partagez cet article sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 5bg26heug9