Ma chambre de petite fille, la tête dans les nuages

Si j’étais ma fille, j’aurais écrit ce billet

Dans ma chambre d’enfant...

Beaucoup se l’imaginent pleine de couleurs pastel et de petits meubles au vernis acidulé, des posters de chevaux pendus aux murs.

Ma chambre, elle, est remplie d’étagères en bois brut bricolées sur mesure, et tapissée de papier peint bleu avec des nuages et des arcs-en-ciel. Il a fallu faire entrer dans cette petite pièce, tout ce qu’il faut pour vivre ma petite vie : faire ses devoirs, lire, dormir, dessiner.

Chambre d’enfant et décoration cosyJ’ai même déjà fait une cabane dans le grand placard mural, celui où j’ai accroché mon calendrier géant et aussi une ardoise car j’aime bien faire comme si j’avais plein de choses à penser et ne pas oublier, comme maman. J’ai aussi un grand tableau noir, avec des craies de toutes les couleurs, pour jouer à la maîtresse, et un meuble à dinette pour inviter le chat à partager mon petit déjeuner. C’est plus chouette qu’avec une Barbie.

Un espace multiple

Ce que j’apprécie le plus dans ma chambre, c’est que je m’y sens en sécurité. Dans mon lit en mezzanine, perchée comme un oiseau, je me réfugie au milieu des livres et des bandes dessinées. La décoration se résume à mes dessins, et à des photos de mes animaux préférés. Un pupitre ancien, au milieu de la pièce, accueille mes partitions de violon.

En grandissant, on a souvent envie de changer les meubles de place, à défaut de pouvoir pousser les murs, et les poneys sont remplacés par nos stars favorites. Le petit bureau où l’on dessinait pendant des heures à peine un an plus tôt, est supplanté par un magnifique meuble d’ordinateur en angle. On a envie de repeindre la mezzanine, mais papa et maman ne veulent pas. Ma chambre, elle évolue en même temps que moi, d’ailleurs j’ai quand même réussi à troquer le bureau contre un canapé, assorti au lilas des rideaux, pour inviter mes copains-copines le mercredi après-midi.

Salon de thé

Ma plus grande réussite, c’est d’avoir convaincu maman d’aménager dans un coin de la chambre un mini salon de thé : j’ai dans une caisse, sous le canapé, de quoi servir le thé et des gâteaux à mes ami(e)s. J’ai même ma théière attitrée et son jeu de tasses avec un plateau. J’ai promis à papa que je l’inviterais prendre le goûter sur mon canapé, s’il ramène les pains au chocolat. J’ai fait une sélection des meilleures bandes dessinées pour accompagner le thé, quand je suis toute seule à le prendre, soigneusement rangées par ordre alphabétique, comme à la bibliothèque.

Mais le combat sera réellement gagné quand j’aurai pu installer un hamac, accroché aux poutres de la mezzanine, repeinte en vert pomme.

Écrit par Tom le dans La maison

Partagez cet article sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ag8x5cvtjd