Jeune emprunteur : comment obtenir un prêt immobilier ?

Pour accorder un prêt immobilier, la banque regarde à la fois le profil personnel et professionnel du futur débiteur. Et pourtant, il est conseillé de contracter un prêt le plus tôt possible, pendant qu’on est encore jeune. Ainsi, il sera plus facile de se projeter par rapport au remboursement.

Propriétaire

Les conditions d’accession à un crédit immobilier

La banque pose de nombreuses conditions, car en accordant un crédit, l’institution court un risque financier important, surtout lorsque l’on évoque des crédits avec des durées longues. Elle impose de ce fait plusieurs critères.

L’apport personnel : l’emprunteur doit également contribuer au financement de son projet. C’est la raison pour laquelle, un apport personnel est exigé. Cet apport personnel correspond aux frais de dossier ainsi qu’aux frais de garantie exigés dans les différentes démarches, en plus du prix d’acquisition.

Le taux d’endettement est un critère propre à toutes les formes de crédits, la capacité de remboursement de l’emprunteur est un critère essentiel. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser les 30 % des revenus mensuels de l’emprunteur, car celui-ci doit conserver la possibilité de vivre dignement.

La situation professionnelle est déterminante pour la situation financière et le profil financier en général du débiteur. Il faut présenter une situation stable, à travers un CDI par exemple. La banque est moins encline à accorder un prêt à un CDD ou à un intérim. Il faut justifier d’un revenu stable et régulier. Par ailleurs, la banque exigera également des pièces pour analyser la situation financière du débiteur, comme l’historique de son compte bancaire.

Les différentes possibilités pour les jeunes

Pour les jeunes de moins de 35 ans, il a été difficile pendant un certain moment de formuler une demande de prêt immobilier. Aujourd’hui, la démarche a été facilitée, dans la mesure où l’accession immobilière est encouragée. Il a été mis en place à cet effet plusieurs types de prêts proposant d’aider le jeune emprunter dans son projet d’acquisition, des solutions à ne pas négliger pour devenir propriétaire.

Le prêt à taux zéro

Il s’agit d’une forme particulière de crédit, mis en place par la collaboration entre certains établissements et le pouvoir public. Ce prêt ne comporte pas d’intérêt, il s’adresse principalement aux primo accédants.

Le prêt Action Logement

Dans ce cas, le prêt est accordé à un taux très bas. Il permet de financer dans les 30 % du prix d’acquisition du bien immobilier. Il s’adresse aux jeunes travaillant dans une société ayant plus de 10 salariés.

Le crédit immobilier sans apport personnel

Il arrive que le profil y soit, mais pas l’apport personnel. Dans ce cas, il est possible de souscrire un crédit sans apport. Cependant, les taux seront beaucoup plus importants.

Écrit par Sandra le dans La maison

Partagez cet article sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : vdrih5npvb