Petit guide d’achat du barbecue

barbecue

Est-ce que pour vous été rime aussi avec plancha et grillades ? La saison estivale ne pointe même pas le bout de son nez et pourtant je rêve déjà de soirées barbecue très conviviales dans mon jardin. J’ai même déjà passé commande de mon appareil.

Barbecue fixe ou mobile ?

Cela fait longtemps que j’utilise le même. C’est pourquoi cette année je vais tout simplement me faire plaisir en m’offrant un barbecue tout neuf. Seulement, comme j’ai de l’espace dans mon jardin, j’ai beaucoup hésité entre un fixe ou un transportable. Qui plus est, l’idée d’avoir un gril fixe ne me déplaisait pas. Un de mes voisins en a construit un à proximité de sa terrasse avec de jolies briques rouges. J’ai trouvé la réalisation très esthétique.

Et dans la mesure où des travaux étaient nécessaires, rien ne m’empêchait d’y aménager un four à pizza. Les enfants étaient ravis de cette initiative. Toutefois, dès qu’il m’a énuméré les différentes contraintes à respecter, sans parler des démarches éventuellement à faire auprès de la Mairie, j’ai vite abandonné ce projet. Pour cette fois-ci, ce sera donc toujours un appareil transportable.

Le choix du combustible pour le barbecue

Quelle énergie est à privilégier ? Le charbon est encore aujourd’hui le plus populaire auprès des inconditionnels de cette méthode de cuisson. Seules les braises de cette matière donnent en effet le goût de fumé tant recherché sur les viandes et sur les aliments grillés. De plus, ce sont les modèles les moins chers du marché, puisqu’accessibles à moins de 50 euros pour les premiers prix. Attention toutefois ! Cette saveur authentique s’accompagne tout de même de quelques désagréments.

barbecue à gaz

D’ores et déjà, il faut savoir allumer le charbon. Et pour moi, c’est loin d’être un jeu d’enfant, même si je le fais depuis des années. Mais je dois à chaque fois aussi m’armer de beaucoup de patience. En effet, une demi-heure est souvent nécessaire pour bien chauffer le gril. Sans parler du temps de cuisson qui est généralement long par rapport aux autres modèles de barbecue. Et ne pas également oublier qu’en se consumant le charbon pollue puisqu’il dégage du dioxyde de carbone. Ce gaz est l’un des principaux responsables de l’effet de serre.

D’où ma décision de remplacer mon barbecue par un modèle fonctionnant avec du butane ou du propane. À mon grand regret, comme la météo ne s’y prête pas, je ne l’ai pas encore essayé. Mais je sais déjà que l’allumage des barbecues à gaz est instantané. La montée de la température est aussi, paraît-il, très rapide, avec la possibilité de régler la puissance des feux. Et surtout le plus important est l’uniformité de la cuisson. J’ai aussi opté pour ce type de barbecue à cause de ses multiples fonctions. Le mien est par exemple équipé aussi d’une tablette qui réchauffe les plats.

Quant aux grils électriques, de par leur encombrement minimal, ils sont surtout recommandés aux personnes habitant en appartement. D’ailleurs, toujours dans l’optique de gagner de l’espace, on vend aussi sur le marché des modèles dotés de grilles verticales. Leur atout majeur reste bien sûr la facilité de prise de main. Pour ne pas laisser les taches de graisse s’incruster, un nettoyage de la plaque est conseillé après chaque utilisation.

Écrit par Tom le dans Le jardin

Partagez cet article sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 6esz8dbv9w