Quel modèle de chaudière pour votre maison ?

Chaudière fuel

Les personnes qui font construire leur maison ont heureusement la chance de pouvoir choisir leur mode de chauffage. Et tant qu’à faire, mieux vaut opter pour une chaudière performante, ne consommant pas beaucoup d’énergie.

Les chaudières à basse température

Si depuis quelques années, les chaudières à basse température suscitent de plus en plus d’intérêt, c’est parce que cet équipement propose un excellent rendement thermique avoisinant les 90 à 94 %, sans être pour autant énergivore. En effet, avec les modèles classiques, la température doit atteindre en moyenne les 60 degrés pour bien chauffer un logement et produire de l’eau sanitaire à la bonne température. En comparaison, avec une chaudière basse température, 38 à 40 degrés suffisent largement, avec en prime zéro émission de gaz polluant.

Bref, près de 15 % d’économie sur votre facture de chauffage. D’ailleurs, la température maximale proposée par cette gamme de chaudières n’excède pas les 60 degrés. Toutefois, pour optimiser sa productivité, il est fortement recommandé d’associer ce système avec des planchers ou des murs chauffants. Sa performance n’en sera que décuplée. Voici donc un mode de chauffage qui convient bien aux nouvelles constructions. La seule règle à respecter pour l’entretien de votre chaudière à basse température, c’est de confier son entretien à un professionnel tel que Veolia Habitat Services, spécialisé dans le domaine.

De nombreux critères seront ainsi à prendre en considération lors de l’achat de ce type de chaudière. Et la première chose à faire est de déterminer le budget que vous pensez accorder à cet achat. De ce fait, il vous sera ainsi plus facile de choisir le modèle. Par la suite, il faut également définir la ou les fonctions que vous souhaitez pour l’appareil. La chaudière fera-t-elle seulement office de chauffage, ou assurera-t-elle également l’approvisionnement en eau chaude ? Dans ce dernier cas de figure, les modèles mixtes seront à privilégier.

Les chaudières à condensation

L’unique reproche à faire à une chaudière à basse température est que depuis le 1er août 2009 cet appareil n’est plus éligible au crédit d’impôt. Mais fort heureusement, c’est toujours le cas avec une chaudière à condensation. Cet équipement est aujourd’hui le must en matière d’économie de combustible, puisque sa performance est 20 à 30 % supérieure en comparaison des modèles standards.

chaudière condensation gaz

En optant pour cet équipement, votre nouvelle maison peut prétendre au label très convoité du Bâtiment Basse Consommation ou BBC. C’est pourquoi les foyers allemands et hollandais en sont, pour leur majorité, déjà équipés. Quant à la France, l’État encourage les particuliers à doter leur logement d’une chaudière à condensation, en accordant des aides fiscales. Et selon les cas, ce crédit d’impôt peut atteindre les 30 % du montant total de l’investissement, depuis le 1er septembre 2014.

De plus, étant donné que ce type d’appareil ne rejette pas de CO2, il est écologique et donc parfaitement en conformité avec une démarche de protection de l’environnement. Enfin, pour ce qui est de son coût d’achat, les prix varieront en fonction de son combustible. Bois, fioul, ou encore gaz… S’installant au sol ou au mur, cette chaudière est généralement entreposée dans le garage, au sous-sol ou encore dans la cave. Néanmoins, les appareils muraux sont moins encombrants et permettent un gain d’espace.

Écrit par Tom le dans La maison

Partagez cet article sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : mejungnvvx